Là où les oliviers croisent les vignes, qui croisent les pins, qui croisent les pistachiers, qui croisent à leur tour la mer, vous saurez que vous êtes sur le site classique de Mesogia d’Attique qui remonte à l’Antiquité. Notre terre fait la transition entre ce paysage et le paysage de Lavreotiki aux grandes montagnes volumineuses et rigides et aux plages plus sauvages.

Le dernier grand poumon vert de l’Attique se trouve ici. Le bois de Kouvaras continue à nous offrir son oxygène si précieux. C’est le véritable grand cadeau vert que la nature a offert à notre lieu. Nos terres sont fertiles et aiment tant la chaleur estivale que la fraîcheur douce de l’hiver.

Les 30 km de la côte parsèment leur sel aux tamarix et aux pins et taillent des sculptures naturelles sur les rochers. Même si les fameux marais salants d’Anavyssos ne sont plus opérationnels, de nombreux marais salants naturels se forment sur tous les rochers que vous croiserez. Et cela grâce au vent du sud. Le printemps enrichit notre terre de toutes les couleurs du monde. Les bougainvillées, les cours fleuries, les orchidées sauvages, les aloès, les mimosas, les citronniers et les plantes des champs composent une des plus belles palettes naturelles. L’automne est accueilli avec des pistaches parfumées toutes fraîches. Les vignes offrent solennellement leur nectar et la vendange fête l’arrivée de l’hiver. En hiver, les oliviers offrent tout ce qu’ils ont de meilleur et les bois de Kouvaras oxygènent nos poumons durant chaque balade dans un décor hivernal qui donne sur le golfe sud d’Eubée.