« La patrie des Kouros »

« La patrie des Kouros » 2018-02-17T21:03:40+00:00

Notre lieu a l’honneur d’accueillir certains des Kouros exceptionnels de la période archaïque (650 – 480 av. J.-C.). Les Kouros de Grèce qui jouissent d’une renommée mondiale sont des statues de jeunes hommes robustes d’un beau physique qui représentaient la vitalité de la jeunesse. Les Kouros étaient placés sur les tombes de jeunes hommes selon les mœurs funéraires et représentaient de façon abstraite ou précise (p. ex. Aristodikos) le jeune homme décédé ou étaient une offrande à un lieu sacré qui renvoyait également aux symbolismes de la beauté et de la force de la vie. Les Kouros comptaient parmi les plus belles statues de l’Antiquité et, en tant que telles, continuent à susciter notre admiration via leur forme et leurs symbolismes jusqu’à ce jour. Des Kouros exceptionnels qui portent en eux des références et des moments particuliers tant du point de vue artistique qu’historique ont été découverts dans notre contrée. Trois de ces Kouros impressionnants sont exposés au Musée d’archéologie nationale d’Athènes et deux Kouros ont été « expatriés » à Munich et à New York.

Kouros Aristodikos (500 av. J.-C., 1.98, Musée d’archéologie nationale d’Athènes)
Kouros Valomandras (570-550 av. J.-C., 1.79, Musée d’archéologie nationale d’Athènes)
Kouros Krisos (530 av. J.-C., 1.95, Musée d’archéologie nationale d’Athènes)
Kouros de Munich (540-530 av. J.-C., 2.10, Glyptothèque de Munich, Allemagne)
Kouros de New York (620-590 av. J.-C., 1.95, Musée métropolitain d’art de New York, USA)